Comment le digital a-t-il fait évoluer la manière de se former ?

La digitalisation impacte tous types d’entreprises et organisations. De la manière de vendre à celle d’échanger, des processus internes aux outils utilisés au quotidien, pas un service peut s’en affranchir. La formation professionnelle n’échappe pas à la règle. Ces dernières années, les méthodes d’apprentissage ont dû évoluer très rapidement pour intégrer les possibilités induites par le web. Les demandes des entreprises, comme celles des stagiaires, se sont progressivement transformées, en même temps que leurs usages professionnels et personnels.

Pour comprendre comment les centres de formation se sont adaptés, nous avons interrogé Sophie Duval, Directrice des études de CESI École de Formation des Managers, à propos des outils et méthodes pédagogiques utilisés. En effet, cette école est en première ligne sur ce sujet, puisqu’elle forme des cadres opérationnels, qui seront eux-mêmes chargés de transformer leur entreprise et d’accompagner sa digitalisation. Parmi les formations proposées par CESI École de Formation des Managers, citons le management des équipes et des projets, les ressources humaines, l’informatique, le numérique et les systèmes d’information, la QSE (Qualité, sécurité, environnement), la RSE, l’organisation et la performance industrielle ou encore le BTP. Depuis plusieurs années, l’école associe dispositifs en distanciel et en présentiel à son parcours de formation.

cesi ecole des managers

L’individualisation des parcours, une forte tendance actuelle

Pour mieux comprendre les évolutions récentes des modèles de formation, il faut remonter à la loi du 5 mars 2014, qui définissait les contours du CPF et introduisait la notion de blocs de compétences. Pour répondre à cette réforme, les centres de formation ont dû structurer leurs diplômes ; un changement qui a permis, selon Sophie Duval, de répondre complètement aux besoins des entreprises et aux besoins d’individualisation. « Depuis 2016, nous voyons émerger une consommation croissante de ce type de formations, permettant de développer des parcours individualisés de personnes qui souhaitent se certifier mais qui ont déjà une partie des compétences visées. Elles ne souhaitent pas suivre une formation complète. Cette modularisation par blocs de compétences leur permet donc de se créer un parcours à la carte en fonction de leurs besoins, aussi bien en termes de priorités que d’organisation dans le temps. »

Ce changement de paradigme s’accompagne d’une appétence de plus en plus prononcée pour le web et pour de nouveaux outils plus interactifs. Les modes de consommation changent, et la formation n’échappe pas à la règle. Cela touche toutes les catégories d’âge parmi les stagiaires selon Sophie Duval, qui ajoute qu’il y a « une attente d’individualisation, de modernité mais aussi d’expérience utilisateur. Nos formations doivent rester attractives et dynamiques pour l’apprenant afin de lui permettre de rester mobilisé tout au long de son parcours. La diversité des modalités et l’introduction d’outils innovants sont des moyens efficaces d’y parvenir. »

De nouvelles modalités dans les dispositifs de formation

Cet attrait pour le numérique a un impact direct sur les modalités pédagogiques proposées, qui se sont modernisées non seulement à la demande des stagiaires mais aussi de celle des entreprises. CESI École de Formation des Managers a ainsi décidé de reconcevoir son offre pour la digitaliser complètement. Cela se concrétise par 6 modalités types incluses dans l’offre Blended by CESI :

  • Du e-learning : il s’agit de nombreux types de contenus (cours en ligne, vidéos, exercices…) que les stagiaires peuvent suivre à distance de manière plus autonome et à leur rythme.
  • Des classes virtuelles: elles rassemblent de petits groupes d’apprenants pour des classes de 2 heures maximum. Selon Sophie Duval, « de nombreux éléments pédagogiques peuvent être transmis en synchrone sans pour autant faire déplacer les gens. On a l’avantage de la proximité et du partage dans les groupes mais en libérant les apprenants des contraintes de coût et de temps liés aux déplacements. »
  • Des webinars: ces rencontres en ligne avec des experts se font sur les sujets phares des blocs de compétences. Ils permettent de partager des interventions pointues et de qualité aux apprenants, qu’il est possible de suivre en direct ou en replay.
  • Le learning on the job: il s’agit de s’appuyer sur des cas réels de son entreprise, de lier des exercices à sa propre mission et à son contexte professionnel. Une manière d’appuyer un positionnement fort ; « Notre modèle pédagogique s’appuie sur l’expérimentation réelle sur le terrain. ».
  • Les serious games : ils permettent d’apprendre un savoir-faire ou des comportements à travers des jeux en ligne. Leur côté ludique est très apprécié.
  • Les travaux collaboratifs à distance: la collaboration est un moyen d’apprendre, mais c’est également un objectif en soi, comme le rappelle Sophie Duval. « On ne peut plus être professionnel si on n’est pas capable de travailler en collaboratif et à distance. Les organisations sont de plus en plus amenées à appliquer ces modes de fonctionnement. Il faut que les stagiaires qui viennent chez nous soient à l’aise avec ces technologies, c’est un de nos objectifs pédagogiques. ».

Ces différentes modalités sont intégrées en complément des moments de formation présentiels prévus par CESI École de Formation des Managers. L’intégralité des formations dispensées seront « Blended » dès la rentrée 2019.

cesi-ecole-des-managers-3

Le présentiel reste un fondement de la formation

Si le digital gagne du terrain, hors de question d’abandonner les moments d’échanges de visu. Les deux se complètent, selon Sophie Duval : « Il n’est pas question de répéter en présentiel ce qui s’est déjà dit à distance. Le savoir-faire peut se faire en ligne, le savoir-être nécessite une présence physique. Nous souhaitons faire en sorte que nos formateurs puissent exploiter le temps en face-à-face pour développer ces soft skills, mais aussi la mise en pratique des connaissances travaillées auparavant. C’est ce que l’on appelle la formation-action : apprendre en faisant. ».

Des compétences qui touchent au management ou au comportemental demandent ainsi des exercices spécifiques pour pouvoir être appréhendées, difficilement dispensables à distance. Et il ne faut pas oublier une des plus-values essentielles d’une formation : les échanges entre pairs. « Le groupe est un outil pédagogique en lui-même. Il est donc important que ses membres puissent se rencontrer, échanger sur leurs problématiques et sur la façon dont ils abordent une thématique. Le face-à-face a alors une valeur pédagogique en soi. »

Que ce soit en présentiel ou à distance, l’objectif principal reste d’apporter une valeur ajoutée aussi bien aux stagiaires qu’à leurs entreprises. « Nous avons une culture très forte de l’opérationnalité, la question centrale est : le stagiaire est-il capable, à l’issue de la formation, de mettre en œuvre cette compétence dans son entreprise ? » Plus largement, CESI École de Formation des Managers cherche à donner des clés pour permettre aux apprenants d’avoir une maitrise de leur futur parcours professionnel. « Apprendre de façon figée est devenu stérile, être capable d’évoluer est crucial. Il faut savoir être ouvert, réactif et agile. Apprendre pendant sa formation à savoir rester en veille, à trouver les sources d’information qui permettront de se tenir à jour est encore plus important. C’est ce que nous essayons d’insuffler avec ces outils collaboratifs », conclut Sophie Duval.

Source : BDM, article de Flavien Chantrel

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :